• Terrasson Lavilledieu

    Bienvenue à Terrasson la villedieu, porte de la vallée Vézère en Périgord Noir...

  • Pont vieux du du XIIe

    Construit au milieu du XIIe siècle par les moines Bénédictins de l'abbaye... Suite...

  • La falaise de Malpas

    Vieux de 200 millions d’années, cet espace naturel majestueux est long de plus de 300m... Suite...

  • Les jardins de l'imaginaire

    Un site unique en France et en Europe qui invite à l'un des plus beaux voyages en Périgord Noir... Suite...

  • Le Terra Sunt

    Le " Terra Sunt ", bateau de 30 places, vous invite à une promenade sur la Vézère... Suite...

  • L'Eglise Saint Sour

    La construction de la première abbaye avait été commencée par Sorus en 560.... Suite...

L'église Saint Sour

Eglise St SourLa construction de la première abbaye avait été commencée par Sorus en 560. Pillée par les Normands et détruite, elle fut reconstruite à la fin du Xe siècle. Au cours du XIVe siècle l'abbaye a été rasée et resta dans cet état plus de 100 ans. C'est au XVe siècle que l'église a été reconstruite et de nouveau détruite par les guerres de religion.

SAINT SOUR AU XIXe siècle

Le site va rester inchangé pendant la plus grande partie du siècle. Le château abbatial et les bâtiments conventuels seront vendus comme biens nationaux, sauf le bâtiment accolé au portail de l'église qui deviendra le presbytère.
En 1889 l'Abbé PERGOT, d'abord Vicaire puis curé de Terrasson entreprit la reconstruction grâce aux dons de paroissiens. Il ne reste que le portail gothique flamboyant du XVIe siècle. Le gisant dit de Saint-Sour se trouve à côté de cette abbaye. Le gisant
Du fait de la destruction de l'église Saint Julien (sur l'emplacement du foirail actuel), l'église Saint Sour devient église paroissiale.
L'abbé Pergot y restera plus de soixante ans. L'œuvre de sa vie sera - avec l'aide des pouvoirs publics et des paroissiens – la reconstruction de l'église suivant son optique (qui était celle de son temps). Les bâtiments conventuels seront détruits pour laisser la place à un presbytère voulu moderne - l'actuel . Le portail sera laissé tel que la destruction de la maison qui le cachait. Le clocher et sa rosace apparaîtront tels que l'imaginera l'architecte, l'abbé Cheval.
Le château abbatial sera détruit postérieurement dans un incendie.

 

Informations légales - Partenaires - Crédits - Contact - Réalisation  Evolutis Web Agency - © Tous droits réservés